Challenge créatif






Contexte :


En juin dernier, Myrtille du collectif Les mains, m'a proposée de participer à un challenge créatif. J'ai tout de suite répondu oui avant d'apprendre que le thème était celui de l'autoportrait... -_-'

Malgré tout j'ai tenté de faire de ce challenge un vrai challenge pour moi, non seulement en traitant un thème de façon complètement détourné mais aussi en testant une technique que je n'avais jamais essayée auparavent : le papier maché!


Je suis donc partie sur l'idée d'un autoportrait créatif que j'ai choisi de réaliser en volume.

Ceux qui suivent mon travail depuis longtemps le savent, j'ai du mal à me cantonner à une seule et unique technique et je me définis souvent comme une touche à tout, créatrice d'imaginaire. A partir de là j'ai choisi de faire intervenir un animal que j'apprécie beaucoup et qui représente assez ma façon de travailler : la pieuvre.





Pourquoi une pieuvre :


La pieuvre est, pour moi un animal complètement fascinant. De part son intelligence déjà, mais aussi sa façon de se déplacer, ses multiples cerveaux, sa facilité à bouger simultanément ses différentes tentacules en les gardant indépendantes les unes des autres... Bref, j'adore cet animal et comme me l'on si bien dit certaines personnes durant ma présentation d'hier "c'est un peu comme les bras de Shiva". Et voilà! C'était exactement cela que je voulais représenter ; les multiples facettes de ma créativité.





Composition :


J'ai choisi de créer mon projet en trois parties :

  • Une première partie que j'ai appelé "l'oeuf" et qui symbolise la naissance de l'idée. Le cerveau des opérations. L'endroit où la création se construit.

  • De l'oeuf, on voit surgir des tentacules qui symbolisent la fabrication. Chacune de ces tentacules tient un élément de travail que je peux utiliser (une gouge de gravure, une pince pour les bijoux, un pinceau, une plume pour le dessin, une boite d'aquarelle et un crayon de couleur. Pour le petit clin d'oeil à l'autoportait une des tentacules est tatouée des mêmes tatouages que mon bras fleuri.

  • Pour finir, on retrouve au creux de l'oeuf la créativité. Par une ouverture, on distingue un univers coloré et poétique qui symbolise mon travail empreint de douceur, de couleurs et d'enfance. On y retrouve des pôtimonstres à qui chacun peut associer sa propre symbolique. Personnellement je les vois comme des esprits ou des cauchemars (pas forcément mauvais), ils m'accompagnent souvent dans mes créations et ils représentent ce qui fait de moi ce que je suis. Certaines personnes y ont vu des chats, des fantômes, des compagnons, des dents (...) ou des personnages de Miyazaki (je suis très flattée, mais n'ayant jamais vu ou presque ses films je n'ai pas vraiment la référence (je sais j'ai un peu honte)). Autour, des fleurs en papier de soie symbolisent l'éclosion, et le développement du travail. En sortant de l'oeuf, celles ci deviennent blanches pour marquer le contraste entre l'univers très coloré de mon travail et l'univers plutôt froid et sobre de ma personne. On m'a demandé si du coup cela signifiait que je me censurais...à méditer.




La technique :


Comme je l'ai dit plus haut, j'ai choisi la technique du papier maché sans avoir testé avant. Je me suis lancée dedans parce que j'en avais envie depuis longtemps et je suis très contente du résultat. L'oeuf a été créer en posant plusieurs couches de papier sur un ballon de baudruche que j'ai ensuite dégonflé (en croisant les doigts très fort pour ne pas que tout s'écrase).

Les tentacules, quant à elles, ont été faites à partir de recyclage de papier d'enballage en tout genre. J'ai récupéré dans ma poubelle d'atelier des papiers, du papier bulles, du papier kraft, de la mousse en feuille... J'ai gainé le tout avec du ruban adhésif autour d'un fil de fer pour ensuite pouvoir donner à mes tentacules la forme souhaité. Puis j'ai ajouté plusieurs couches de papier maché. Les ventouses ont été réalisées en collant des boulons de différentes tailles et j'avoue être plutôt très satisfaite du résultat. Le tout a ensuite été recouvert de papier de soie blanc pour une finition très blanche et légèrement brillante.





Je n'ai pas compté mes heures pour ce projet, je suis bien incapable de dire combien de temps j'y ai passé. Mais je sais quand même que ça m'a occupée un bon moment.

Comme vous le savez peut être je n'ai pas remporté ce challenge mais je suis très contente d'y avoir participé et d'avoir pu sortir de ma zone de confort comme ça. La gagnante avait fourni un travail incroyable et elle méritait vraiment de remporter ce prix. De plus cela m'a permi de rencontrer des créatrices supers, dont les travaux étaient tous plus inventifs les uns que les autres. Chacune avec son propre univers, c'était très intéressant à voir.

Je tiens donc à remercier une nouvelle fois Myrtille qui a organisé tout ça d'une main de maître, mais également mon mec qui a supporté mon basar, mes tentacules et mes morceaux de papier qui trainaient de partout dans l'appartement et qui m'a soutenue et conseillée tout au long de la réalisation. Je remercie aussi tous mes amis qui sont venus me voir et me soutenir, ainsi que les anonymes avec leurs sourires, leurs mots gentils et leurs félicitations. Merci à ceux qui ont mis un petit jeuton à mon nom dans la boite. Et merci également à tout ceux qui n'ont pas pu venir mais m'ont soutenu à distance et à vous qui me lisez et êtes arrivés jusque là! <3



0 commentaire

Posts récents

Voir tout